Une nouvelle carrosserie pour la Losi Micro Rally 1/24 (Partie 1/2 : Réalisation du master)

Micro Rally sur terrain extérieur
Il existe tout un tas de raisons qui peuvent pousser à vouloir réaliser soi-même de nouvelles carrosseries pour cette voiture RC (ou tout autre modèle d'ailleurs) :
  • Si le châssis de la Micro Rally est vraiment sympa, la carrosserie d'origine n'est pas d'une esthétique terrible ! Et pour cause, toutes les couleurs visibles ne sont en fait que de larges autocollants (parfois mal collés d'ailleurs) ajoutés sur une base totalement blanche.
    L'avantage est que cela permet à Losi de réduire les coûts et de nous proposer une voiture à un tarif intéressant.
    L'inconvénient est que cela n'est pas très flatteur si l'on souhaite un rendu le plus réaliste possible.

  • Une autre raison est tout simplement l'envie de pouvoir s'amuser pleinement à bas coût. Qui n'a jamais poussé un peu trop loin sa voiture et fait de magnifiques tonneaux ? C'est bien gentil mais ça laisse des traces.
    Ca serait quand même dommage de devoir se priver du plaisir de voir voler sa voiture ;-)

  • Enfin, l'envie de créer des carrosseries totalement différentes de celle d'origine est l'une des motivations les plus fortes. En effet, il n'est pas toujours aisé de trouver des carrosseries aux dimensions exactes de la Micro Rally (cela marche aussi pour toutes les autres voitures) mais on trouve parfois des jouets sympa à cette taille. Cependant l'adaptation de ces derniers n'est pas forcément facile (carrosserie métallique trop lourde, en plusieurs parties ou trop fragile ...). Dans ce cas, l'utiliser comme modèle pour produire une carrosserie en Lexan ou autre plastique est une bonne solution.

  • Et puis aussi ... juste pour s'amuser un peu !!! ;-)

Pour le moulage du master, il vous faut :

  • Paquet de 4kg de plâtre de paris Toupret
    Du plâtre de Paris (c'est son nom), ça se trouve dans tout bon magasin de bricolage. C'est un plâtre fin qui convient très bien pour ce type de moulages. Perso j'utilise celui de la marque "Toupret" (je n'ai pas d'actions chez eux mais il est idéal pour ça ;-)).

    Attention de ne pas prendre de plâtre vendu déjà mélangé (en pâte) car vous n'obtiendriez pas la consistance désirée facilement. Le mieux est de le prendre en poudre et de le mélanger soi-même. Ca permet en plus de le conserver plus longtemps.

  • Du ruban adhésif large. Le ruban de masquage pour la peinture fonctionne relativement bien pour cet usage mais tout autre ruban ne collant pas trop fort fera l'affaire (il faut qu'il puisse se retirer de la carrosserie après moulage sans arracher les autocollants d'origine).

  • Un petit pinceau plat

  • Auge de maçon en caoutchouc qui servira à contenir la carrosserie lors du moulage
    Un bac en plastique plus large que la carrosserie dont on veut prendre l'empreinte. Pour ma part, je prends une auge qui me sert aussi pour la maçonnerie (j'en ai toujours une qui traine dans le garage et ça se prête bien à la tâche).

    Il faut le remplir de sable (la sciure fonctionne aussi, je viens de m'en servir pour essayer, mais le résultat est plus sûr avec le sable car il est plus lourd). Il faut une hauteur de sable supérieure à la hauteur de votre carrosserie.

  • Des bouts de fil de fer pliés de manière à pouvoir tenir dans la carrosserie ou des morceaux de tissu. Afin d'éviter que le moulage ne se fissure ou ne casse il est important d'armer le plâtre.

Allez, c'est parti !

Commençons par la réalisation du master en plâtre. Il servira ensuite de base pour réaliser le thermoformage dessus.
  • Carrosserie de la Losi Micro Rally 4 (bleue)
    Première étape : Retirer la carrosserie de la voiture. Nan c'est vrai ? oui bon ben vaut mieux le dire quand même ça évitera d'avoir quelqu'un qui coule le plâtre dans la voiture avec le châssis et l'électronique ;-)

    Pour cela il suffit d'enlever les 4 clips situés sur le dessus de la carrosserie. De par leur petite taille, il sont parfois un peu dur à retirer. J'utilise l'une des petites clés Allen fournis avec la voiture.
    Il est préférable de faire ce moulage sur une carrosserie neuve car le plâtre n'adhérera pas dessus. Si elle a déjà servi, assurer vous de bien la nettoyer avant de passer à la suite.

  • Deuxième étape : Coller un petit morceau de ruban adhésif à l'extérieur de la carrosserie, sur les 5 trous présents (4 trous pour la fixation de la carrosserie + 1 trou pour l'antenne).

  • Troisième étape : Boucher les passages de roues et prolonger le châssis avec du ruban adhésif. Attention à bien le coller pour éviter que du plâtre ne puisse se glisser entre l'adhésif et la carrosserie, cela compliquerait le démoulage. Vu qu'une photo vaut mieux qu'un long discours :
    Carrosserie avec le ruban adhésif

  • Photo du bac contenant la carrosserie retournée et le sable
    Quatrième étape : Retourner la carrosserie ainsi préparée et la placer dans le bac de sable. Il faut creuser un trou dans le sable avant d'y placer la voiture et de combler les espaces.

    Le but de cette étape est de maintenir la carrosserie afin d'éviter qu'elle ne s'élargisse sous la pression du plâtre que nous allons couler à l'intérieur. Inutile de monter  au dessus du niveau de la carrosserie,

    Ici c'est de la sciure de bois et non du sable mais le résultat est le même.

  • Cinquième étape : Préparer le plâtre. Dans un récipient mélanger le plâtre avec de l'eau. L'eau doit être dosée de manière à obtenir un plâtre ayant la consistance d'un fromage blanc. Il doit être suffisamment liquide pour pouvoir s'insinuer partout dans le moule mais il ne doit pas rejeter d'eau. Il doit tenir en forme si vous en poser un petit tas dans une tasse mais doit se lisser si vous tapotez la tasse sur la table. De plus, il doit pouvoir supporter le fil de fer sans que celui-ci ne coule dedans.

  • Sixième étape : Beurrer le moule ;-) Prendre le pinceau et le tremper dans le plâtre préparé. En déposer une fine couche sur l'ensemble de la carrosserie. Cela permet d'éviter les bulles de surface. Inutile de mettre quoi que ce soit sur la carrosserie avant le plâtre pour qu'elle se décolle du plâtre au démoulage. Le plâtre n'accroche pas sur le plastique propre et le master sera retiré sans faire aucune marque sur la carrosserie.

  • Septième étape : Couler le plâtre. Remplir dans un premier temps jusqu'à la moitié de la carrosserie. Poser les morceaux de fil de fer (ou un morceau de tissu) pour armer le plâtre et finir de remplir de manière à ce que le plâtre recouvre l'intégralité de la carrosserie (prévoir 3 à 5mm au dessus du bord de la carrosserie au moins)

  • Huitième étape : Patienter ! Il faut attendre 48h que le plâtre sèche. Ca m'est arrivé de procéder au démoulage après seulement 24h (passés dans une pièce chauffée). Ca peut le faire car il s'agit d'une petite carrosserie mais plus vous attendrez et moins vous aurez de risque de casser le master ou d'en détacher des morceaux lors du démoulage. 48h est plus sûr !

  • Neuvième étape : Démouler. Commencer par retirer les rubans adhésifs. Une petite lame de cutter peut aider à décoller les bords de la carrosserie mais il faut faire très attention de ne pas griffer le master. La méthode la plus efficace et simple est d'utiliser un compresseur d'air. Il suffit d'envoyer de l'air sous pression par les trous de la carrosserie et entre les bords et le master pour qu'il se détache tout seul. Si cela ne suffit pas (ça ne m'est jamais arrivé mais on ne sait jamais), il peut aussi être utile de laisser les rubans adhésifs qui bouchent les 5 trous et injecter l'air par le bord inférieur de la carrosserie. L'air ne pouvant sortir par les trous, le décollement n'en sera que plus fort.

Et voilà un magnifique master qui ne demande plus qu'à servir

Photo du master de la Micro Rally terminé

Maintenant vous avez la possibilité d'intervenir sur ce master pour lui apporter les modifications que vous souhaitez avant l'étape de thermoformage ou le laisser sous sa forme 100% d'origine pour une copie parfaite du modèle de base.

Dans un prochain article, je vous expliquerai comment réaliser le thermoformage d'une carrosserie grâce à ce master.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire