UV Curable Solder Mask : comment l'utiliser ?

Pas évident de trouver une solution à tarif raisonnable pour faire un masque de soudure de qualité quand on est amateur.

Il existe des solutions très efficaces mais généralement hors de prix.

Le meilleur rapport qualité/prix est l'"UV Curable Solder Mask" que l'on peut trouver sur Ebay. Ca coûte entre 5 et 10€ les 100g (hors frais de douane selon le pays dans lequel vous la commandez) et avec ça il y a de quoi faire pas mal de circuits.

Cependant, l'utilisation de ce produit n'est pas expliquée et les tutoriels que l'on trouve sur internet utilisant du cellophane ne sont adaptés qu'à des circuits simples et de taille réduite. Après avoir pas mal expérimenté, j'ai trouvé un procédé qui fonctionne relativement bien. Je vais vous détailler ici comment faire pour un résultat pro, quelque soit la complexité du circuit et sa taille.

La résine se présente sous forme d'une pâte visqueuse verte (il existe plusieurs couleurs) contenue dans un pot opaque noir (pour protéger le contenu de la lumière).

Attention lors de la manipulation de ce produit, il est très collant et c'est un réelle galère de s'en débarrasser quand on s'en met sur les mains (même avec de l'acétone). Utilisez des gants.


Etapes préalables

  • Réaliser un circuit imprimé et le graver. Il ne faut pas le percer pour le moment. Cette tâche sera réalisée après le masque de soudure.

  • Imprimer un masque protégeant tous les pads et vias sur un transparent. Il existe des transparents spéciaux pour laser ou jet d'encre. Je pense que les deux doivent marcher mais je n'ai testé qu'avec une imprimante laser. Attention à imprimer en mode miroir de manière à pouvoir placer la face imprimée en contact direct avec la carte.

  • Se procurer la résine pour le masque de soudure, des cotons-tiges, un rouleau de peinture en mousse de faible largeur (il est inutile qu'il fasse la largeur de la plaque et plus il sera large, plus il y aura de gaspillage de résine), de l'acétone et un chiffon.

  • Enfin, il faut une insoleuse bien entendu. Ce modèle en kit fonctionne très bien à ce prix là, ça ne vaut pas le coup d'en bricoler une ;-).
Une dernière chose, des gants jetables peuvent être une bonne idée. Comme indiqué plus haut, cette résine colle partout et se nettoie très mal. De plus, il n'y a que peu d'informations sur sa composition et il est préférable, par précaution, d'éviter tout contact avec la peau. Il est également à noter que tant qu'elle n'est pas durcie, son odeur est forte et il est préférable de travailler dans un espace bien ventilé.

C'est parti !

  • Prendre la carte et, avec un coton-tige, placer un peu de résine sur celle-ci. Inutile de recouvrir la carte ou d'en mettre trop épais, en mettre sur environ 1/4 de la carte devrait suffire

  • Utiliser le rouleau pour étaler la résine sur toute la surface de la carte. Il faut dans un premier temps bien appuyer sur le rouleau pour répartir la pâte. Ensuite, faire des allers-retours sans appuyer pour lisser la résine et avoir une fine couche bien homogène (le circuit doit être bien visible, sinon c'est qu'il y a trop de produits).

    Bon à savoir : Le rouleau est condamné à servir pour les masques de soudure après sa première utilisation car le seul produit qui permettrait de le nettoyer correctement serait l'acétone mais la mousse du rouleau ne le supporterait pas. Stocker ce rouleau dans un endroit à l'abris des UV et il sera prêt à servir la prochaine fois.

  • Placer ensuite la plaque ainsi recouverte dans un four à 100°C pendant 15 minutes. Cette phase permet de sécher la pâte afin que l'on puisse ensuite poser le masque transparent dessus sans que cela ne "beurre".

  • Lorsque c'est fait, positionner le masque transparent en faisant attention à bien aligner les pads et vias avec ceux de la carte. Il faut placer le coté imprimé en contact direct avec la carte pour éviter que des rayons UV ne passent entre le modèle et le support. Frotter légèrement le transparent pour qu'il soit bien appliqué partout.

  • L'exposition aux UV doit être réalisé pendant 3 minutes (temps sur une insoleuse avec 4 tubes UV de 8W chacun). Une exposition plus courte ne permettra pas à la résine de durcir suffisamment et une exposition plus longue rendra impossible sa suppression aux endroits où elle doit être enlevée.

  • Retirer le film qui doit coller un peu mais sans plus. Lors du retrait, il est fréquent que de la résine mélangée au toner reste collée sur le transparent aux zones des pads.

  • Prendre un chiffon imbibé d'acétone et passer sur toutes les zones où il faut enlever la résine. Si le temps d'insolation est bien réglé, il n'y a aucun risque que cela abime le masque de soudure qui doit rester.

  • Une fois que c'est fait, replacer la carte dans l'insoleuse pendant quelques minutes pour finir de faire durcir la résine.

Petite astuce, pour protéger l'insoleuse de la résine non durcie qui pourrait avoir été mise accidentellement au dos de la carte ou sur les bords, vous pouvez utiliser du cellophane de fleuriste.

Le résultat est vraiment sympa et c'est clairement de loin le meilleur rapport qualité prix. La résine est extrêmement résistante (d'ailleurs si vous ratez une carte et voulez enlever de la résine exposée aux UV, la seule solution efficace est le papier de verre).


Amusez-vous bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire