Jeu pour enfants, le nid d'aigle (Partie 1: Fabrication de la structure)

Grimper dans un filet, après avoir franchi un pont de singe, glisser le long d'un mat de pompier, quoi de plus amusant ?

Depuis notre dernier déménagement, j'ai fabriqué une cabane pour les enfants et je leur avais dit que cette année on ajouterait un autre jeu de plein air.

On en a donc discuté avec eux et nous nous sommes mis d'accord sur l'abandon de l'idée initiale d'une balançoire, au profit d'un nid d'aigle. Le principe du nid d'aigle est d'avoir un filet haut perché à atteindre en crapahutant ou en escaladant. On en descend par un mat de pompier ou une corde.

Monté à proximité de la cabane, on peut très bien envisager de faire un pont de singe entre les deux ou une échelle. Enfin, en le faisant suffisamment large, on peut mettre un bac à sable entre les pieds. De quoi satisfaire petits et grands !


Avertissement : Ce jeu a été réalisé pour mes enfants,  j'ai pris les précautions nécessaires à son utilisation dans le cadre de ma famille (en prenant en compte le nombre d'enfants à l'utiliser, leur type d'utilisation, ...) et je ne laisse pas d'enfants l'utiliser sans surveillance. Il vous appartient de prendre les mesures adaptées à votre cas et de modifier ce bricolage en conséquence (dimensions des pieds de scellement, diamètre des tiges filetées, ...). Je ne saurais être tenu pour responsable en cas de blessures avec ce jeu, sa construction est sous votre entière responsabilité.


Grandes lignes et matériel


Première étape, un petit tour sur Sketchup histoire de réfléchir un peu à une structure solide mais rapide à faire (pas trop de temps dispo en ce moment donc soyons efficace). Une structure hexagonale apporte une esthétique sympa par rapport à un simple carré et reste relativement facile à faire.
Pour la jonction barres horizontales et barres verticales, on va se contenter d'une tige filetée de 10 avec 2 rondelles et deux écrous. Une petite découpe à la scie sauteuse dans les poutres horizontales permettra de ne pas avoir de tige qui dépasse (y'a assez du barbelé prévu autour du mat de pompier, inutile qu'ils se blessent avec les boulons ;-)). Vu les dimensions prévues, cela n'aura qu'un impact anecdotique sur la solidité des poutres. Je manque de temps pour faire un assemblage dans les règles de l'art avec encastrement et tout ce qui va bien donc on reste sur du simple.

Pour la structure, ce sera :
  • poteaux traités autoclave classe 4 de 90x90x240 en vertical (x6), avec ça, aucun risque que les enfants tordent ou cassent un poteau ;-)
  • poteaux traités autoclave classe 4 de 70x70x240 en horizontal (x4)
  • des tiges filetées de 10 (4x1m) avec rondelles (x24) et écrous (x24), le tout en inox si possible

Pour le reste du matériel, il faudra :
  • des planches pour le bac à sable (ce sera de la récup de palettes, traitées), leur nombre dépendra de la hauteur que vous voulez donner au bac à sable, elles doivent juste être de 74cm de long
  • des vis à bois pour fixer les planches du bac à sable, ce sera du 5x60 et 12 vis de 6x60 pour fixer les pieds dans les supports à sceller.
  • du béton pour sceller les pieds (vu le poids déjà conséquent de la structure, des support à planter pourraient très bien faire l'affaire mais je suis un peu du genre ceinture + bretelle pour les constructions destinées aux enfants).
  • du tissu résistant pour les espaces sous les balustrades ou des filets
  • un filet pour le nid d'aigle, ici ce sera un filet fait maison avec de la cordelette 300kg mais du filet de catamaran, si vous pouvez vous en procurer (il est aussi utilisé pour les mezzanines), serait une solution idéale.
  • du tendeur au mètre pour la fixation des tissus et filets
  • une barre métallique pour le mat de pompier (inox de préférence)
  • des planches de palette et du cordage pour le pont de singe (dans mon cas, mais si vous n'avez pas de cabane à proximité, une échelle, ou un mur d'escalade peuvent très bien le remplacer)
  • support de poteau de 90x90 à sceller (x6) et béton pour l'ancrage au sol
La partie équipement et habillage fera l'objet d'un second article.

Préparation


Le travail commence par ... un tour chez BricoMerlin et le samedi après-midi ... ça n'est pas le moins dur ;-)

C'est bon, on s'en est sorti vivant et tout le matériel nécessaire est dans le garage !

Toujours dans le but d'être efficace, j'ai préparé des patrons pour les découpes et les perçages. Comme ça inutile de prendre des mesures sur chaque bout de bois (patron 1 & patron 2 & patron 3 & patron 4).
  • Commençons par préparer les poteaux de 90x90, c'est le plus rapide à faire. Il faut utiliser le patron n°2 pour positionner les trous des tiges filetées en haut des poteaux et à 1,70m (ou toute autre hauteur à laquelle vous souhaitez placer le filet du nid). Pour le pointage, libre à vous d'utiliser ce qui vous chante, perso je prends une mèche à bois du type de celle présente sur la photo à droite. La pointe est idéale pour cette tâche.

    Si vous avez une perceuse à colonne, pas de problème, sinon, je vous conseille de percer avec une mèche de 8 maximum et de ne pas dépasser la moitié de l'épaisseur de la poutre. Ensuite, faire de même de l'autre coté de la poutre afin de rejoindre le premier perçage. Enfin, traverser sur toute la longueur avec une mèche de 10. En faisant de la sorte, les trous d'entrée et de sortie de la tige filetée seront bien placés.

  • Couper les tiges filetées en 12 morceaux de 28cm chacun.

  • Ensuite, on va découper les poteaux de 70x70. Pour cela, le plus simple est d'utiliser une scie à onglet réglée à 60°. La partie la plus longue devra être de 75cm, les deux angles à 60° de part de d'autre, étant orientés l'un vers l'autre.



  • Tailler les encoches dans les morceaux découpés juste avant. Le patron n°1 est là pour ça. J'utilise une scie sauteuse pour faire ça rapidement mais si vous n'êtes pas en mesure d'utiliser la vôtre pour tailler sur 70mm (les machines premier prix sont un peu juste pour ça), c'est faisable à la main avec un égoïne ou avec une scie circulaire à plateau orientable.

    Si, comme moi, vous n'avez pu obtenir que du bois très humide, les fibres vont avoir tendance à bourrer un peu lors de la coupe (et du perçage aussi d'ailleurs). Si c'est le cas, ne pas forcer. Il suffit de revenir un peu en arrière afin de dégager les fibres de la lame avant d'y retourner de plus belle.



  • Les partons 3 et 4 sont destinés à marquer les entrées et sortie pour le perçage des extrémités des poutres de 70x70 (pour insérer la tige filetée).

Assemblage des moitiés


Et voilà, on peut passer à la construction de la structure. 
Pour l'assemblage, le plus simple est d'être à deux mais jusqu'à la jonction des deux moitiés de structure, c'est faisable tout seul.

Le mieux est de préparer la structure en deux parties. Chaque partie est constituée de deux poteaux verticaux et six horizontaux. Cela permet de les monter couchés et de pouvoir les déplacer plus facilement jusqu'au lieu d'implantation où il faudra alors procéder à la jonction des deux moitiés.

Si nécessaire, utiliser un marteau pour aider les tiges filetées à passer à travers les pièces de bois mais ne pas frapper directement sur les tiges. Il faut toujours engager un écrou, en le vissant sur la moitié de son épaisseur, afin de taper sur ce dernier et non la tige filetée (sans cela, le filetage se retrouverait écrasé au bout et il deviendrait difficile d'y visser l'écrou par la suite).

Il est plus facile de fixer les barres de 70x70 deux par deux (une de l'hexagone du haut en même temps que la correspondante de l'hexagone du dessous).

Ne pas serrer trop fort les écrous car il est préférable de laisser un peu de jeu jusqu'au positionnement définitif de la structure. Une fois en place, il sera alors temps de bien visser tout cela.

A ce moment là, deux possibilités s'offrent à vous, soit s'attaquer à la préparation de l'habillage (qui sera décrit dans un autre article), soit assembler tout ça. Pour ma part, ce sera la deuxième option car mon garage ne permettant pas de stocker cette structure trop longtemps, autant qu'elle rejoigne sa place quasi définitive.

Assemblage final


A partir d'ici il est préférable d'être à deux.

Avant toute chose, s'assurer que le sol sur lequel on va travailler est bien plan (je me suis contenté d'un sol à peu près plan et je m'en suis mordu les doigts).

Si possible, travailler près d'un mur ou d'une structure sur laquelle il est possible de faire reposer, debout, la première demi-structure. Ca facilite le début de l'assemblage. Pour ma part, je me suis servi de la cabane près de laquelle le nid d'aigle trônera.

Donc, placer l'une des demi-structures debout et présenter les deux poteaux de 90x90 qui n'ont pas encore été utilisés (mais qui sont percés, avec les tiges filetées insérées). Une fois les tiges filetées ayant traversé les poutres de 70x70, placer une rondelle et un écrou sur chacune en prenant soin de ne pas faire dépasser la tige de l'écrou (il faudra sûrement donner deux ou trois coups de marteau lors du placement de la deuxième demi-structure).

Présenter la seconde demi-structure et l'insérer dans les 4 tiges filetées qui dépassent. C'est à ce moment là qu'on regrette de ne pas être sur un sol plan si on n'y a pas pris garde avant ;-). S'assurer que les différents écrous ne soient pas totalement serrés pour laisser un peu de jeu à la structure. Une fois assemblée et boulonnée, vérifier que les hauts de tous les poteaux soient bien alignés et horizontaux (avec une règle de maçon et un niveau) avant de serrer définitivement les écrous.

Cette première étape étant réalisée, il ne reste plus qu'à sceller la structure et à l'habiller. Ce sera l'objet d'un prochain article.

En attendant, bon bricolage à tous !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire