Jeu pour enfants, le nid d'aigle (Partie 2: Scellement de la structure)

Il s'agit désormais de sécuriser la structure afin d'éviter tout risque de basculement. Le nid d'aigle est solide et lourd une fois tous les écrous serrés mais les pieds pourraient se déformer et le risque de chute de l'ensemble, bien que peu probable n'est cependant pas à écarter. Il faut donc le sceller solidement au sol.

Cette opération est relativement simple mais nécessite d'être à deux car il va falloir bouger le nid d'aigle et maintenant qu'il est monté, il faut de bons bras ;-)


Les trous


Après avoir réalisé la structure, il est temps de la fixer.

Positionner la structure en bois à sa place définitive en s'assurant que l'écartement des pieds est bien régulier. Si vous avez serré tous les écrous, normalement il ne devrait pas y avoir de problème. Si votre sol ne vous a pas permis de les serrer (structure non d'aplomb, ce qui a été mon cas), cette étape de vérification est nécessaire.

Une fois en place, marquer l'emplacement des 6 pieds au sol. Le plus simple est de tracer un cercle autour de chaque pied avec une bombe de peinture de marquage. Lorsque c'est fait, décaler le nid d'aigle pour qu'il ne gêne pas lors de la réalisation des trous.

Creuser ensuite des trous d'au moins 30cm de diamètre sur 40cm de profond. Ce volume n'est donné qu'à titre indicatif, il vous appartient de déterminer la taille des blocs de béton nécessaires à votre utilisation et aux pieds de scellement que vous aller utiliser.

Les pieds de scellement


J'ai utilisé des pieds de scellement de ce type mais il en existe de nombreuses sortes. Avec ce type de pieds, voilà comment procéder pour les mettre en place :

  • placer une planche au dessus de chacun des trous
  • mettre la structure en place avec les pieds en bois au centre des trous, sur les planches
  • tour à tour, soulever légèrement un pied, retirer la planche et profiter qu'il est au dessus du trou pour insérer le pied de scellement
  • bien s'assurer que le pied en bois est au fond du pied de scellement et le visser par les trous présents à cet effet
Ensuite, il faut s'assurer que tous les pieds sont à la bonne hauteur.

Pour cela placer une règle de maçon avec un niveau à bulle sur le dessus de 2 poteaux. Caler sous le pied de scellement si nécessaire pour ajuster la hauteur et refaire l'opération avec 2 autres pieds. Lorsque tous les pieds sont parfaitement à leur place, si ce n'est pas encore fait, serrer tous les écrous et re-vérifier que les pieds n'ont pas bougé.

Le béton


Il y a principalement 3 méthodes pour sceller ces pieds :
  • faire un béton classique avec 1 de ciment pour 2 de sable et 3 de gravier, nécessite une bétonnière
  • utiliser un béton prêt à l'emploi, il suffit juste de rajouter l'eau, nécessite une bétonnière
  • utiliser un béton de type "turbo" qui se met "à sec" dans le trou et sur lequel on verse ensuite l'eau, cette solution, plus onéreuse a l'avantage de ne pas nécessiter de bétonnière
J'ai utilisé la deuxième solution pour une question de simplicité de stockage (les tas de sable et de cailloux de mes derniers travaux étant totalement utilisés).

Pour diminuer un peu les volumes de béton à utiliser, il est possible de placer quelques pierres dans le fond des trous mais il faut toujours veiller à ce quelles sont bien prises dans le béton et à ne pas en exagérer la proportion. Comme je n'en avais plus à faire disparaitre, je me suis contenté des graviers du béton ;-)

Lors du remplissage des trous, il faut veiller à laisser un petit peu d'espace à la base du pied de scellement (à la jonction avec les pattes qui partent dans le béton). Cet espace permettra à l'eau qui entrerait dans le pied de facilement pouvoir s'écouler. Si le pied de scellement n'a pas été prévu avec cet écoulement, un ou deux petits trous faits à la perceuse peuvent très bien faire l'affaire.

Couler le béton et attendre une bonne semaine avec de toucher à la structure. Ce temps d'attente est à adapter en fonction de la taille des blocs de béton.

Prochaine étape, la réalisation des filets de protection des balustrades !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire